Sélectionner une page

 

Bien souvent la question suivante revient : Est-ce que les animaux sont tués exprès pour leur peaux ?

La réponse est NON ! Les peaux que je récupère et achète proviennent de chasseurs et d’éleveurs en Dordogne.

Ils s’intéressent à la viande et non aux peaux. Si j’apprenais qu’un éleveur tue des animaux pour en faire un commerce de peaux je refuserais de les acheter chez lui, c’est aussi simple que cela.

En quoi mon travail des peaux est-il particulier ?

Je vais chercher moi-même mes peaux * et je les sélectionne selon le résultat recherché.

Puis je les tanne de façon naturelle et écologique (je n’utilise aucun produit chimique).  Je fais tout moi-même, à la main. C’est un travail qui se fait essentiellement durant la période hivernale et il est préférable de travailler dans un espace ouvert à cause des odeurs fortes. C’est un travail physique et rude qui nécessite à la fois un peu de force et beaucoup de délicatesse. D’aucuns le considèrent comme un travail assez ingrat, mais j’ai décidé de continuer à travailler à la main et sans produits susceptibles d’endommager l’environnement.

A titre d’exemple, je peux dire que je retire les poils grâce à un mélange d’eau et de cendre de bois, puis je rince mes peaux à l’eau de pluie.

Et puis je travaille dans un état particulier, de gratitude notamment. Quelquefois des chants viennent, d’autres fois c’est le silence… C’est très varié, mais le respect et la connexion à l’animal est toujours présente à chaque étape du traitement des peaux.

*A des fins de totale transparence, j’ajoute qu’Il peut m’arriver d’acheter quelques peaux toutes prêtes, provenant de France, afin de proposer quelques tambours aux tarifs plus bas, mais je le fais rarement et cela représente moins de 1% de ma production.

 

0
    0
    Votre panier